La grille de matérialité et ses évolutions

18 thèmes prioritaires pour le rapport 2017

Le standard GRI (Global Reporting Initiative), comme la version G4 des lignes directrices en matière de reporting durable, prévoit l'identification de thématiques prioritaires ("material topics") en fonction des avis émis par les différentes parties prenantes.

La liste des thématiques méritant la rédaction d'une "Disclosure on Management Approach", au sens GRI4 du terme, a évolué depuis la publication, dans le rapport développement durable 2015, de la première grille de matérialité élaborée en consultant de multiples parties prenantes.

Ces évolutions portent à 18 le nombre de thèmes sur lesquels EDF Luminus s'engage à rendre publics ses actions et ses résultats. Six d'entre eux relèvent de la satisfaction des clients, quatre concernent l'environnement et quatre autres les ressources humaines.


La grille de matérialité établie en 2015

En 2015, EDF Luminus a construit sa grille de matérialité avec l'appui du cabinet Cap Conseil, en conformité avec les recommandations des méthodes de reporting GRI4.

 

Une première liste d'enjeux avait été établie en 2014 et publiée dans le rapport développement durable. Le travail réalisé en 2015 a consisté à :

  • simplifier la liste des enjeux pour faciliter leur priorisation (de 35 à 20 enjeux)
  • consulter différents types de parties prenantes (pouvoirs publics, clients, salariés, universitaires, ONGs, etc.) ;
  • identifier les sujets sur lesquels des informations plus détaillées étaient attendues par certains types de publics (biodiversité en particulier) ;
  • établir une liste de thèmes prioritaires, devant faire l'objet de "Disclosures on management approach" au sens GRI4 ;
  • pour chacun de ces 15 thèmes, clarifier les enjeux, décrire les process et définir des indicateurs pertinents, permettant de suivre l'évolution des résultats.

Les changements apportés depuis 2015

En 2015, une première grille de matérialité avait été élaborée en intégrant l'avis de différentes catégories de parties prenantes, internes et externes. Quinze thématiques prioritaires avaient alors été identifiées.

En 2016, deux thématiques additionnelles ont été ajoutées, le "Bien-être au travail" et la "Diversité", en raison de leur influence grandissante sur les performances d'une entreprise en pleine mutation.

Toujours en 2016, le thème "consommation et empreinte carbone" du chapitre Clients a été divisé en deux sous-parties, pour tenir compte du fait que les produits et services vis-à-vis des clients résidentiels et entreprises diffèrent fortement les uns des autres. Le thème concernant les entreprises a été intitulé "efficacité énergétique" pour plus de clarté, tandis que le thème concernant les clients résidentiels conservait l'accent mis sur la consommation.

Consultation des parties prenantes en 2017

En 2017, un petit échantillon de personnes (20 salariés de différents départements) a été consulté pour évaluer le besoin de faire évoluer la grille de matérialité, si possible en la simplifiant.

Cette consultation rapide a permis d'établir qu'aucun thème ne pouvait être éliminé. En effet, les avis différaient énormément d'une personne à l'autre, sans qu'aucune tendance ne puisse être mise en évidence.


En savoir plus sur ...



GRI 102-44 : Thèmes et préoccupations clés soulevées dans le cadre du dialogue avec les parties prenantes 

GRI 103-1 : Explication des thèmes prioritaires et de leur périmètre