Santé et sécurité

Les enjeux

Réduire les risques liés à l’environnement de travail ou au comportement de chacun est une priorité, pour préserver la sécurité et la santé du personnel.

 

Les activités professionnelles représentent à la fois un atout et un risque pour la santé. Les risques professionnels affectant la santé et la sécurité du personnel varient selon les métiers exercés. Ils ne sont pas les mêmes dans un environnement industriel, administratif ou commercial.

Les process

Un système complet de gestion de la santé, de la sécurité et de l’environnement est en place chez EDF Luminus depuis 2010.

 

L’ensemble des lieux de travail et la plupart des situations professionnelles ont fait l’objet d’une

analyse de risques. Les causes de chaque accident ou presqu’accident sont analysées minutieusement pour identifier et éliminer progressivement les causes matérielles et limiter les facteurs humains (ignorance des règles, négligence, etc.).

 

EDF Luminus S.A. est certifié OHSAS 18 001 depuis juin 2013. Cette certification suppose une démarche d’amélioration continue et le reporting systématique de plusieurs indicateurs.

Le fait marquant : 0 accident chômant

En 2017, EDF Luminus S.A./N.V. n'a pas connu d'accident chômant* sur le lieu de travail, au sein du personnel interne. Ce résultat est le fruit d'un effort constant de tous pour faire de la sécurité la première priorité, au travail et ailleurs. 

 

Pour Philip Volckaert, Director Health, Safety, Environment & Real Estate Management, "le rôle du management est clé. Les résultats en matière de sécurité sont le premier sujet à l'agenda de chaque réunion du conseil d'administration. La fréquence des accidents ayant entraîné un arrêt de travail est prise en compte dans le calcul du bonus du comité exécutif et d'une partie des cadres. Chacun se sent donc encouragé à faire tout ce qui est nécessaire pour éviter les accidents".

 

*accident ayant entraîné un arrêt de travail de plus d'une journée

Les indicateurs

 

Taux de fréquence des accidents

avec arrêt de travail

Le taux de fréquence représente le nombre d’accidents ayant entraîné une incapacité de travail par million d’heures travaillées.

  Taux de gravité global des accidents avec arrêt de travail

Le taux de gravité global est le nombre de journées de

travail « perdues » à la suite d’accidents du travail, pour

1 000 heures travaillées.


Source : EDF Luminus.

En 2017, EDF Luminus n'a pas connu d'accident chômant. Les taux de fréquence et de gravité sont donc de zéro pour la troisième année consécutive. A titre de comparaison, le taux de fréquence du secteur de l'énergie belge s’élevait en 2016 à 3,6 et le taux de gravité à 0,93.

 

Chez les sous-traitants, deux accidents avec arrêt de travail ont été enregistrés, soit un taux de fréquence de 3,3 contre 1,4 en 2016. Ces deux accidents sont survenus chez nos sous-traitants éoliens, sur les chantiers de Floreffe et de Dessel. Le premier concerne une entorse du genou, et le deuxième concerne une blessure au pouce lors de l'installation de barrières. Au total, 4 jours de travail ont été perdus, soit un taux de gravité faible. Suite à ces accidents, les équipes Projets éoliens et Santé et Sécurité d'EDF Luminus ont rencontré en octobre 2017 les sous-traitants de ces projets pour discuter de la sécurité sur les sites concernés.

Heures de formation à la Sécurité en forte hausse

En 2017, le total des heures consacrées à la Sécurité s'élève à 7 039 heures (soit une augmentation de 26%, par rapport aux 5 579 heures enregistrées en 2016).

 

Cette augmentation est principalement due au nombre croissant de formations données par les managers lors de leurs réunions d'équipe. En 2017, ces sensibilisations à la santé, à la sécurité et à l'environnement représentent 3 065 heures au lieu de 1 321 heures en 2016.


Pour en savoir plus sur ...