Prix de l’énergie

Les enjeux

Le prix de l’énergie ne représente plus qu’une part modeste (de 20 à 30% pour l'électricité) de la facture globale payée par les clients finaux. Ce prix représente néanmoins l’un des principaux critères de choix des clients entre différentes offres.

Le contexte : peu de marges de manoeuvre

Pour un fournisseur, pouvoir proposer des prix compétitifs aux clients suppose 1° un marché de gros qui soit liquide 2° un pays disposant de capacités de production fiables et flexibles en quantité suffisante pour couvrir les pics de consommation 3° des systèmes de vente/facturation simples et efficaces 4° des coûts internes et externes faibles. 

 

L’ensemble de ces points n’est pas sous le contrôle direct ou exclusif d’EDF Luminus.

En effet :

  • les prix sur les marchés de gros évoluent en fonction des marchés de l’énergie européen et mondial, en particulier ceux du gaz, du pétrole et du charbon,
  • le nombre de centrales alimentées en gaz naturel disponibles diminue du fait de leur manque de rentabilité (chez EDF Luminus et ailleurs),
  • Les systèmes de facturation doivent intégrer des données fournies par les gestionnaires de réseau, et des modifications réglementaires parfois rétroactives, variables selon les régions, ce qui majore les coûts administratifs,
  • les coûts internes et externes dépendent en grande partie du contexte économique et régulatoire régional.

EDF Luminus souhaite néanmoins proposer des prix compétitifs, tout en se positionnant comme un partenaire apportant des services adaptés aux différents besoins du client : entretien et installation de chaudières, pose de panneaux photovoltaïques, installation de batteries, etc.

Le cadre

Pour les entreprises, le prix de l'électricité et du gaz est fonction des prix de marché, selon diverses formules permettant de lisser ou non les variations de prix sur les marchés de gros, de valoriser les capacités de flexibilité du client, de garantir une électricité d'origine renouvelable, etc.

 

Pour les particuliers, les prix peuvent être fixes ou variables. 

 

L'accord pour la protection des consommateurs signé en juin 2017 au niveau fédéral prévoit une obligation, pour le fournisseur, lors de chaque renouvellement ou extension de contrat, de publier un lien avec les comparatifs de prix établis par les régulateurs.  

Les indicateurs

Le graphe ci-dessous montre le pourcentage des différentes composantes de la facture d’électricité, dans les trois régions belges. L’électricité ne représente que 20 à 30% de la facture totale, alors qu’elle en représentait encore 38% en moyenne en 2013. EDF Luminus supporte les impayés sur l’ensemble des composantes de la facture, hormis la TVA, la cotisation fédérale et la nouvelle taxe destinée à financer le Fonds Energie flamand.

  Composantes de la facture dans les trois régions belges                   

Source : CREG. Tableau de bord mensuel électricité et gaz naturel. Décembre 2017.

En Flandre, la perception de la "Bijdrage Energiefonds" (Contribution au Fonds Energie), a été annulée par la cour constitutionnelle (décision du 22 juin 2017), avec effet à partir du 1er janvier 2018. Le montant des taxes prélevé en Flandre diminuera fortement en 2018.


Pour en savoir plus sur ...